Médiation familiale

Suite à une séparation, la médiation familiale a pour but de permettre à des conjoints qui ont pris la décision de ne plus vivre ensemble, d’en arriver à une entente quant à l’exercice de l’autorité parentale, l’accès et la résidence des enfants, les responsabilités financières, le partage des biens familiaux et le règlement du régime matrimonial, le cas échéant.

La médiatrice est une personne impartiale et neutre qui ne représente ni l’un ni l’autre des conjoints, mais qui a pour rôle de les aider à négocier une entente sur les questions ci-haut énumérées.

La discussion se fera dans un climat de coopération où chacun des conjoints respectera l’autre et travaillera à trouver des solutions qui seront d’intérêt mutuel et plus particulièrement dans le meilleur intérêt des enfants.

Il existe un programme de subvention gouvernementale en médiation. Pour tous les couples qui ont des enfants mineurs ou des enfants majeurs encore à charge, suite à une séparation, ils auront droit à cinq (5) heures de médiation subventionnée par le gouvernement. Par la suite, pour tout changement dans leur situation, ils auront droit à des séances de révision équivalentes à deux heures trente (2.5).

Me Lafortune et Me Bélisle sont toutes deux médiatrices familiales. Il est possible de prendre des rendez-vous en soirée et ce, les mercredis et jeudis.

Pour plus d’information sur la subvention du gouvernement, vous pouvez consulter le site du ministère de la justice du Québec au : http://www.justice.gouv.qc.ca/francais/programmes/mediation/accueil.htm